Jours 79 à 81: Mortara – Montale

resized(1)(123)resized(1)(142)resized(1)(115)

Je ne suis à nouveau pas sûr que les étapes 79 et 80 aient été soutenues, mais si c’est le cas, je remercie les généreux donateurs en transmettant la photo de Claudio et son épouse pour l’étape 79 entre Mortara et Pavie, et de mon ami Playmobil pour l’étape 80 entre Pavie et Santa Cristina.

resized(1)(136)resized(1)(130)resized(1)(147)

Je suis par contre certain que l’étape 81 a été soutenue. Ce sont mes amis Laurence et Salva que je remercie pour leur participation à ce projet et leur dédicace la photo de Marco, un cyclopèlerin italien ☺.
Étape 79) Après une nuit rendue très courte par le lever á l’aube de deux pèlerins qui souhaitaient partir de très bonne heure, et un bon petit déjeuner, nous sommes partis en groupe pour rallier la ville de Garlasco. Le groupe s’est cependant très vite éparpillé et je me suis retrouvé en tête de la marche (exception faite de ceux qui étaient partis á 6h15).
Une bonne heure plus tard, j’ai rejoint la pèlerine italienne qui était assise par terre en train de lire son topoguide ???. Peu de temps après avoir quitté cette dernière, je fit la rencontre de Francesco, un très sympathique italien qui s’occupe bénévolement de la signalisation du parcours de la Via Francigena (cfr photo) .

resized(1)(137)

Je l’ai bien sûr remercié pour l’excellent travail réalisé sur cette voie dont le balisage est presque parfait (malgré le fait que nous soyons vraiment très peu nombreux á l’emprunter). Si Vincent Imperiali (responsable de la promotion de cette voie en Belgique) lit ce compte rendu, je peux lui assurer que la Via Francigena n’a pas à pâlir face aux voies de pélerinage françaises et espagnoles☺.

J’ai ensuite rejoint Francois ( un pèlerin américain) qui était seul en tête. Comme nous étions encore relativement frais après 30 km de marche , nous avons décidé de rejoindre Pavie et de faire ainsi une étape de 50km (j’aurai réalisé 8 étapes de mon planning les 5 premiers jours de cette semaine). C’est après environ 40km que j’ai proposé de lui offrir une glace dans un petit bar le long du parcours. Et quelle ne fût pas ma surprise lorsque le patron me dit que puisque nous étions des pèlerins, c’était un cadeau de la maison (cfr photo). Ce n’était pas la meilleure glace que j’ai mangée, mais celle-là, je ne risque pas de l’oublier☺ .

resized(1)(138)

Notre parcours de fin d’après midi longea le cours d’eau menant à Pavie que nous avons atteint fatigués vers 18h30. Après m’être installé dans le gîte et avoir pris une douche réparatrice, je suis néanmoins parti pour une rapide découverte de cette belle ville.
Jour 80) Je n’aurai pas réussi à réaliser l’exploit de Phileas Fogg qui fit le tour du monde en 80 jours, mais je suis cependant très heureux du parcours que j’ai réalisé dans ce délai. J’ai croisé des centaines de village, des milliers de pèlerins, fait des rencontres incroyables, et j’ai reconnecté des millions de neurones ces 12 dernières semaines ☺.
Comme j’avais planifié une petite journée d’environ 23km, j’ai d’abord passé un peu de temps à visiter la vieille ville de Pavie. Vous trouverez en annexe quelques photos dont une des 3 tours médiévales, deux de la Cathédrale San Michele Maggiore, trois de l’université et une du pont couvert.
C’est en quittant Pavie que je suis retombé sur Francois (le pèlerin américain) qui avait oublié de remettre les clefs de l’hôtel et avait été à la messe du matin. Il est vraiment spécial, un peu genre autiste illuminé, mais il me touche beaucoup et est de plus une mine de science en bien des domaines…
Nous avons marché ensemble et nous sommes quittés lorsque j’ai atteint Santa Christina qui était ma destination du jour. Nous ne devrions normalement plus nous revoir car il compte poursuivre sur 15km.

Jour 81) Après une nuit pas terrible, je suis parti de Santa Cristina à 6h30 en m’étant fixé Piacenza comme destination du jour (35km). Comme j’étais seul dans le gîte, c’est donc seul que j’ai entamé cette journée de marche. La première partie fût champètre jusqu’au moment ou je me suis perdu et ai été obligé de marcher environ 6km le long d’une nationale très fréquentée. Je suis arrivé à ma première étape Orio Litta vers 9h30 et je me suis offert 15 minutes d’arrêt dans le parc d’une magnifique demeure (cfr photo).

resized(1)(129)
Je n’ai cependant pas passé toute ma journée en solitaire. Je suis en effet arrivé à un endroit (vraiment au milieu de nulle part) ou un pèlerin allemand (Joachim) attendait un bateau ??? Il m’expliqua que pour ceux qui avaient choisi cet itinéraire, la seule solution était de traverser le fleuve Tessin en bateau (le fleuve est très large à cet endroit). Ne me demandez pas comment, mais une embarcation arriva quelques minutes plus tard et nous fit traverser en échange de monnaies sonnantes et trébuchantes.

resized(1)(132)resized(1)(116)

Ayant retrouvé la terre ferme depuis une bonne demi heure, nous avons décidé de nous arrêter pour dîner dans un petit village. C’est juste après cet arrêt que nos chemins se sont séparés (pour le moment). Il marchait en effet sensiblement moins vite que moi…
Je suis arrivé à Piacenza (grosse ville) vers 15h et me suis rendu à l’office du tourisme pour me renseigner sur la situation des 3 auberges pour pèlerins. Après avoir choisi la plus proche (env 1,5 km), j’ai décidé de visiter un peu la ville comme je n’aurai que peu de temps demain matin. Et c’est á ce moment que je suis à nouveau tombé sur François qui avait passé beaucoup de temps dans les églises☺☺☺ et qui comptait se rendre à Fiorenzuola qui se trouvait 22km plus loin. J’ai donc changé de plan en dernière minute et ai finalement poussé 6km plus loin afin de l’accompagner un peu dans sa grosse étape.
Ce sera tout pour aujourd’hui.

resized(1)(120)resized(1)(143)

resized(1)(145)resized(1)(128)resized(1)(126)

resized(1)(140)resized(1)(121)

 

resized(1)(124)resized(1)(122)

 

 

 

 

 

4 réflexions sur « Jours 79 à 81: Mortara – Montale »

  1. Coucou
    Contente de te savoir bien accompagné.
    La solitude c’est bien mais pesant quelquefois .
    Ces rencontres te donnent apparement des ailes et font glisser ta plume plus que d’habitude.
    Continue sur ta lancée …….
    Merci , Merci….

  2. Eh bien tu as trouvé le moyen de taper plus facilement le texte sur ton blog …
    Cela coule à flot 🙂

    Les régions, les villes défiles … Bonne continuation

    1. C’est toujours pas plus facile… Et j’ai à de nombreuses reprises faillit envoyer mon gsm ballader. Mais je suis un pèlerin calme et respectueux de son materiel☺☺☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.