Chapitre 3 : Kemer – Larnaca

resized150resized152

resized149resized160

resized155resized153

resized156resized151

resized146resized147

resized162

Cela fait pas mal de temps que je n’ai plus rien posté sur mon blog et je vais être assez bref. Je prend en effet mon avion dans quelques heures de Larnaca pour Tel Aviv. Je mettrai le pied en Israël cette nuit et me préparerai à faire un bout de chemin dans ce 7ème pays.
Je ne vous cacherai pas que depuis Kemer en Turquie mon parcours a été très difficile. J’ai troqué l’autoroute D400 assez montagneuse en bordure de mer contre la même D400 mais cette fois ci en plaine. Les conséquences furent double. J’y ai tout d’abord perdu un relief que j’affectionne et qui me fait paraître le temps moins long et j’ai perdu deuxièmement par la même occasion le peu d’ombre que m’offraient les routes sinueuses de montagne. La première lueur de l’aube fût donc plus que jamais ma compagne matinale.
Les deux ou trois jours qui ont suivi mon dernier post ont été physiquement éprouvants à cause du dénivelé mais m’ont par contre offert des paysages somptueux. Ceux-ci ont disparu en approchant d’Antalya. Je n’ai fait qu’une brève étape dans cette grosse ville et suis parti (un peu plus tard que d’habitude) pour une courte marche de 15 km vers Aksu ou j’avais réservé une chambre d’hôtes très bien cotée. Elle ne fût pas facile à trouver car perdue à l’écart d’un village, mais je ne regrette cependant pas mon choix. L’accueil d’Ergun et son épouse fût cordial et le repas qu’ils m’ont cuisiné fût incontestablement le meilleur que j’ai mangé en Turquie. Malgré mon départ très matinal Ergun n’a pas prétendu me laisser partir sans me saluer et c’est donc dans le noir que nous nous sommes dit au revoir.
Les quelques jours qui suivirent furent encore plus difficiles. La chaleur était accablante, la route monotone et j’ai passé quelques mauvaises nuits. Mais j’avançais et la fin de mon parcours en Turquie se profilait ce qui améliorait mon moral. Mauvaise nouvelle cependant sur cette portion où j’ai reçu la confirmation que tous les bateaux à destination de Chypre depuis Alanya avaient été annulés cette fin de saison. La seule solution possible était de rejoindre Tasucu en bus (mon planning ne me permettait en effet pas de marcher ces 240km).

resized145
J’ai donc quitté La Turquie il y a trois jours et je vous écris depuis Larnaca d’où je m’envolerai dans 3 heures pour atterrir à l’aéroport Ben Gourion. Il est fort probable que j’y passe la nuit par terre dans le hall des départs☹…
Les trois jours que j’ai passés à Chypre ont été surprenants et insolites et je vous en expliquerai les détails dans le post que je rédigerai demain ou après-demain depuis Israël.
Je vous embrasse et vous dit a bientôt pour mes presque dernières aventures🙂.
Quelques photos en annexe..
N.B. : Il est temps que je quitte Chypre. Je n’arrive en effet pas à m’habituer à la conduite à droite et j’ai déjà failli me faire écraser à deux reprises🙂.

20 réflexions sur « Chapitre 3 : Kemer – Larnaca »

  1. Courage mon cher cousin!
    Quelle magnifique épopée!
    Merci à toi pour ce récit passionnant de tes aventures physiques, mais surtout si humaines!
    je t’embrasse,
    M-Claire

    1. Coucou Claire,
      En lisant le texte que je publierai á la fin de mon voyage tu comprendras á quel point chaque message fût important et mena á la réussite de ce projet. C’est moi qui te remercie pour les messages que tu m’as envoyés.
      Michel

  2. Courage Mich, tu arrives au bout de ton périple.
    Un soutien physique et moral arrive bientôt à tes côtés 😉
    Bonne chance pour la fin de ton dur et magnifique parcours .
    Merci pour ces photos qui nous ont fait voyagées avec toi.

    Véro

    1. Coucou Véro, c’est bientôt la fin. Il y aura certainement une part de nostalgie mais tellement de plaisir á retrouver famille et amis🙂. A très bientôt

  3. Bravo Michel ! Ton rêve sera bientôt devenu réalité. La fatigue se lit sur ton visage, mais le bonheur doit rayonner dans ton Coeur. Tu vas être tellement riche à ton retour, avec tous ces souvenirs que tu nous a confiés, ces personnes que tu as croisées, ces paysages qui t’ont émerveillé. Merci pour ce grand partage.

    1. Coucou Yves,
      Je réalise aussi la chance que j’ai d’avoir reçu tellement de soutien, d’avoir une famille qui m’aie permis de realiser mon rêve et aussi d’avoir une santé qui le permette…

  4. Formidable, Michel, tu es pratiquement arrivé !!! Quelle expérience tu garderas de cette énorme aventure- et de toutes tes rencontres – menée de main de maître malgré toutes les difficultés que tu as affrontées, respect à toi cher neveu!

    1. Coucou tante Denyse,
      J’expliquerai du mieux que je peux ce que j’ai retiré de ce long voyage dans le texte que je publierai après mon arrivée á Jérusalem. Il est en effet fort probable qu’une météo actuellement encore trop chaude rende la traversée du désert trop périlleuse. C’était en tous les cas une aventure incroyable. A bientôt

  5. C’etait notre plaisir de te rencontre et feter ton anniversaire en prenant le bateau pour Chypre. Bon courage pour le reste de voyage et bon retour a la maison! Les cyclists allemands Anke&Torsten

    1. Coucou Anke, je suis très content d’avoir de tes nouvelles car j’ai perdu tous les messages que je m’étais envoyés en Turquie. Je n’avais donc plus ton e-mail. J’avais par contre deja contacté mon ami Kent Chee qui se fera un plaisir de vous aider si vous avez fes soucis en Malaisie. Je vous envoie son adresse email tout de suite. Je suis maintenant dans un tout petit village de pêcheurs arabes á 40km de Haifa🙂. A bientôt. Michel

        1. Hi Ran, i remember well the little village where we met each other and also that you make an good artisanal beer. I’m now in a small village close to Netanya. I’ll we walk the last km between Tel Aviv and Jérusalem with my best friend (coming from Belgium) and then i’ll stay 2 or 3 days more alone in Israel. If we can meet at this period, it will be great🙂. Say hello to Tami.

  6. Ca y es Michel la dernière ligne droite de ton très long périple.
    Je sais ce que ça représente pour toi et tu dois l’apprécier à sa juste valeur.

    Ton voyage arrive à sa fin mais dans ta tete maintenant je sais que tu sera
    toujours sur le chemin.

    Tes photos me rappel notre émouvante semaine passé ensemble et
    me rappel de bon souvenir……c’est ça le but .

    A bientôt je vais encore une fois essayer de te sonner avant ton arrivé.

    Marc et Max

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.