Jour 86 : Berceto – Pontremoli

Je remercie Bruno d’avoir soutenu cette magnifique deuxième étape de montagne entre Berceto et Pontremoli. Et question montagne, Bruno en connaît un rayon. Il effectue en effet depuis le 18 juin la traversée des Alpes en solo ( sur Google : www.brunomoves.be). C’est Giorgio mon autre coéquipier italien qui tient fièrement mon bâton pour le remercier.

resized(1)(208)resized(1)(209)
Nous sommes partis de Berceto à 7h30 non sans avoir pris non pas un mais deux petits déjeuner☺. Les bombolone (boules de berlin) de la pasticceria étaient tellement appétissantes que je n’ai pas pu résister☺.
Avant d’oublier de vous l’écrire, á part un rhume des foins (dont je n’ai jamais souffert auparavant), je pète la forme ☺…
Deuxième chose qu’il faut que j’écrive avant de l’oublier, c’est que bien avant tout autre organe, celui que les italiens utilisent le plus reste la langue et cela très largement avant les mains. Mes deux acolytes sont de vrais moulins à paroles☺.

resized(1)(199)resized(1)(197)

Dernière chose dont il faut que je me confesse est d’avoir pris une voiture. Quand je suis arrivé hier à Berceto, je me suis dirigé vers le centre et plus précisément vers l’église. Quand j’y suis arrivé, j’ai demandé à un passant ou se trouvait l’ostello pellegrini. Celui-ci m’indiqua d’aller derrière l’église. Comme je n’ai pas trouvé de porte ouverte, j’ai demandé à un entrepreneur qui chargeait sa camionnette s’il avait une idée de l’endroit où se trouvait mon gite en lui précisant qu’il était strada della Cisa. Il me dit que c’était trop loin et compliqué pour m’expliquer et qu’il allait m’y emmener ??? Nous devions avoir fait bien 20m quand je lui ai rappelé l’adresse précise de l’ostello et à ce moment, il a éclaté de rire et a arrêté sa camionnette. Nous étions en effet arrivés à destination. Il y a en effet deux gîtes dans la strada della Cisa, un qui se trouve au km 58 soit très loin du centre ville et celui où je voulais me rendre qui était à moins 75m de l’endroit où il m’avait pris en charge☺☺☺.
Trêve d’anecdotes et repassons aux choses sérieuses. L’objectif important du jour était de passer le col de la Cisa, point culminant de ma traversée des Appenins et qui marque par la même occasion mon entrée en Toscane. Pour être franc, je suis arrivé au sommet en étant persuadé qu’il était impossible que j’y sois déjà. En comparaison avec les Alpes, c’était une véritable promenade dominicale😏. Nous sommes repartis sans avoir oublié de prendre un café et quelques photos (en annexe).

resized(1)(211)resized(1)(201)
Nous nous sommes séparés l’après midi. J’ai en effet voulu à nouveau rejoindre la parcours officiel de la Via Francigena et cette fois ci, miracle, je ne me suis pas perdu. A part le fait que cela rajoutait environ 6 km et 250 m de dénivelé, cela fût une superbe après midi. J’ai mangé dans le lit d’un petit torrent au pied d’un pont romain ce qui m’a rappelé les quelques jours passé dans la Val d’Aoste avec ma famille. Je me suis ensuite gavé de fraises des bois, cerises et nespole (cfr photo).

resized(1)(204)
Je suis donc arrivé bon dernier á Pontremoli ou m’attendaient les deux italiens et une dizaine d’autres pèlerins.
A bientôt pour de nouvelles aventures.

resized(1)(205)resized(1)(202)resized(1)(178)

1 réflexion sur « Jour 86 : Berceto – Pontremoli »

  1. Bravo Michel ! Les commentaires de tes journées sont attendus. Nous voyageons avec toi, grâce à toi, tous les jours N.B. : J’ai enfin réussi à t’envoyer aujourd’hui ma participation-étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.