Jour 21 : Villafranca – Granion

jour 21 photo du jourjour 21 parcoursj21 eglise villafranca

Je dédicace la photo de Luigi, un pèlerin lyonnais à Jean-Louis qui a soutenu l’étape de ce jour. Il avait souhaité l’étape de Castrojeriz, mais je suis deux jours en avance et j’espère qu’il ne m’en voudra pas de ce petit changement. Je penserai néanmoins à lui quand je partirai de Castrojeriz…

j21 panoramajour 20 rue burgos

Même si l’étape du jour ne fût pas très longue en terme de distance, elle fût rendue ardue par un très fort vent de face qui souffla toute la matinée. J’ai juste pu profiter d’1/4 d’heure de soleil en tout début de journée.

Étant pressé par le gérant de l’hôtel de terminer au plus vite hier soir, je n’ai pas eu le temps de vous parler d’une photo prise dimanche dans les rues de Burgos (cfr photo). Il ne faisait pas très beau ni très chaud et pourtant, dès 18h, les rues et places ont commencé à se remplir. La vie ici est vraiment différente de chez nous. En France et en Belgique , les rues se vident en fin de journée. Ici c’est réellement le contraire. Les gens sortent dans les rues, vont boire un verre et ne rentrent chez eux que vers 22h même le dimanche. C’est vraiment très agréable.

Je n’ai croisé que peux de gens qui n’utilisaient pas le traditionnel sac á dos. Vous trouverez en annexe les photos deux autres techniques.

j21 chariotj21 carriole

Chaque moyen de transport offre des avantages mais a aussi son lot de désavantages. Le sac á dos classique permet le passage quel que soit la pente et le type de chemin mais par contre fatigue plus le porteur, ses muscles et ses articulations. Les carrioles, charrettes et caddies sont par contre beaucoup plus confortables sur du chemin plat, mais sont difficiles en terrain caillouteux. Chaque choix offre donc des avantages et des désavantages. C’est une leçon que j’ai apprise à mes dépends la nuit passée. J’étais arrivé assez tôt á l’auberge ce qui fit que j’eu l’opportunité de choisir mon lit. Ayant remarqué qu’il n’y avait qu’ un seul lit qui était équipé d’une prise, j’ai bien sûr porté mon choix sur celui-là. Bien mal m’en a pris pour deux raisons : La première fût que tout le monde fit la queue devant mon lit pour charger gsm et autres appareils électriques. La seconde plus désagréable encore fût qu’á cinq heure trente du matin, un pèlerin me réveilla avec sa lampe frontale. Il souhaitait charger son gsm avant de partir.
Un homme averti en vaut deux et on ne m’y reprendra plus ☺.

jour 21 albergue 2jour 21 croatiejour 21 albergue
Je vous glisse aussi une photo en compagnie de Jurica, un pèlerin venu á pied de Croatie et deux de mon auberge d’hier. C’était la première fois que je logeais en *** ☺ et je n’ai vraiment pas honte.

Bonne nuit et á demain.
Michel

2 réflexions sur « Jour 21 : Villafranca – Granion »

  1. Magnifique photo de cette route qui va vers la lumière…
    Autre chose qui me frappe sur tous ces visages que tu as immortalisés depuis le début de ton périple : le sourire et cette impression de bonheur total.
    Impressionnant !
    Bonne route, Michel. 🙂

    1. Coucou Nathalie, c’est vrai qu’à part quelques râleurs, ce chemin est pavé de bienveillance, respect, partage et sourires. Je ne serai jamais revenu si ce n’était pas le cas.Rocco qui est le pèlerin du jour (avec son fils)est sur le chemin pour la 8ème fois!!! Et l’anglais á côté de qui je suis assis vient pour la 5ème fois….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.