Chapitre 2 jours 1-3 : San Quirico – Bolsena

resized(1)(12)

resized(1)(5)resized(1)(4)resized(1)(3)

resized(1)(29)resized(1)(30)

Étape importante ce jour, c’est aujourd’hui que Maxime et Marc me rejoignent vers 18h, et que commence le chapitre 2 de cette aventure.

Mon objectif est de rejoindre Radicofani afin de débuter mon parcours avec Maxime par une étape « de plaine » demain.  Après m’être levé à 4h45, je suis parti avec Matteo vers 5h30 après une courte nuit. J’ai en effet assisté à la triste défaite des Diables Rouges et fini le postage de mon blog avant d’aller me coucher. C’est donc après un peu plus de 4h de sommeil que j’ai quitté le joli village de San Quirico ( cfr photo). La raison de ce départ très matinal est que cette étape de 30 km comporte un dénivelé total d’environ 750m, dont 550 pour la seule montée au village de Radicofani et que le guide que possède des amis pèlerins Anglais fait mention d’une fin d’étape très difficile en raison du peu de zones ombragées…

Nous sommes partis par la route et avons fait un crochet par Bagno Vignone, une antique et coquette station thermale (cfr photos) dont l’eau de source sort à 56 degrés. L’objectif déguisé de ce petit détour était de chercher un Tabacco ouvert afin d’y trouver café et pâtisseries, dont nous avons dû nous passer pour cause d’arrivée trop matinale😏. J’ai gardé le sourire, mais pour être franc, Matteo rigolait beaucoup moins… En bon italien, il lui faut son café et son journal avant de partir.
Nous avons donc été contraint de pousser jusqu’au village suivant avant que je ne le retrouve sourire aux lèvres 🙂 …
Nous sommes arrivés à Radicofani vers 13h encore en pleine forme. L’architecture de ce village contraste fort avec ce que j’ai pu observer auparavant. La région fût en effet volcanique et les bâtiments sont tous construits en parpaings de roches foncées ce qui donne un caractère particulier aux constructions.
Après une petite bière bien méritée (c’était peut-être deux…), j’ai été prendre une douche et nettoyer mon linge avec l’accord des sympathiques hospitaliers de l’accueil pèlerins (je logerai dans le mobilhome ce soir).

resized(1)(28)resized(1)(27)

resized(1)(26)resized(1)(25)resized(1)(22)

Ce ne sera finalement que vers 9h que Marc et Maxime arriveront sur place après une bonne demi-heure de détour suite à une erreur de gps. J’étais vraiment très content de les retrouver ☺. Nous avons très vite pris la direction du parc du village ou ils retransmettaient le match Itale-Allemagne. Nous sommes partis avant la fin de la deuxième mi-temps pour trouver un restaurant encore ouvert, mais ce sera finalement un morceau de tarte qui nous servira de souper😏…

resized(1)(21)resized(1)(20)

resized(1)(18)resized(1)(17)

resized(1)(16)resized(1)(15)

resized(1)(14)resized(1)(13)

resized(1)(7)resized(1)(6)

resized(1)(10)

Nous nous sommes couchés dans le mobilhome à nouveau bien tard mais la nuit fût néanmoins très bonne (les Italiens sont en effet rentrés dans le plus grand calme).
Chapitre 2 jour 2 : Après avoir pris des forces et fait les derniers réglages de la chaise de Maxime, nous sommes partis vers 8h45 pour une étape d’environ 26,5 km avec pour commencer un gros dénivelé négatif mais en fin d’étapes une grosse montée pour arriver sur Acquapendente.
Pour cette première journée, Marc ne s’est pas directement rendu à notre destination finale, mais a fait des haltes régulières pour vérifier si tout était ok. Nous avons ainsi pris notre diner à trois sur une petite aire pèlerins à la sortie d’un village (cfr photo)
C’est vers 3h que nous sommes arrivés en vue d’Acquapendente et que nous avons dû affronter la grosse montée menant au village. Je ne sais pas le nombre de fois que nous nous sommes arrêtés, ni le nombre de fois que nous nous sommes désaltéré, mais je peux vous assuret que nous avons mouillé nos maillots et que (en tous les cas pour moi), je n’avais plus un poil de sec en arrivant au dessus de cette colline. Nous devons remercier la gentille famille italienne qui nous a offert de l’eau en bout de montée …
Apres l’effort et un peu de patience, nous nous sommes offert une collation bien méritée dans un bar qui n’ouvrait qu’à 17h… Quel bonheur !!!
Nous nous sommes dirigés enfin vers notre aire d’accueil mobilhome où nous avons passé une merveilleuse soirée. Nous étions seuls, nous avions du 220v, de l’eau, des chips, quelques bières et boissons fraiches, des pâtes et il n’en fallut pas plus pour nous rendre heureux☺.
Chapitre 2 jour 3 : Nous avions décidé de partir vers 7h afin de profiter des heures les plus fraiches pour avancer, mais ce sera finalement vers 8h que nous avons pris le départ. C’est pas encore parfait, mais on s’améliore ☺.
L’objectif initialement prévu était de rallier Bolsena et de coucher au bord des rives de son très beau lac, mais comme l’étape de demain serait très longue, nous avons prévu, en fonction de notre état de forme, de faire quelques kilomètres de plus pour nous avancer. Et c’est ce que nous avons fait !!!
Après avoir admiré quelques minutes la magnifique vue du lac depuis un petit village qui se situait á environ 6km, nous sommes repartis et avons atteint Bolsena vers 12h15. Nous y avons fait un break d’une demi heure avant de reprendre la route pour quelques kilomètres. Et comme nous avions un bon sujet de conversation et une route relativement ombragée, c’est finalement après 7km que nous avons jeté l’éponge fatigués mais contents de notre progression.
Nous avons installé nos quartiers dans un camping pour mobilhomes dont l’entrée devait se trouver à maximum 40m de la plage aménagée au bord du lac (dont l’eau doit avoisiner les 27 degrés ☺). Montre en main, il a du s’écouler 10 minutes entre notre installation et mon premier plongeon☺. J’aime les choses simples : donnez moi une bonne journée de marche avec Maxime, du soleil et quelques milliards de litres d’eau et je serai le plus heureux des hommes (seul hic, Sophie Louis et Noé ne sont pas là pour partager ces moments divins).
Fin de journée cool, très bon souper dans un restaurant en front de plage et fin en apothéose en dégustant une délicieuse glace☺. Nous étions tous les trois bien fatigués et il ne nous a pas fallu longtemps avant de tomber dans les bras de Morphée…
A bientôt pour de nouvelles aventures…

 

12 réflexions sur « Chapitre 2 jours 1-3 : San Quirico – Bolsena »

  1. Salut Maxime, suis ravi de vous savoir à trois au cœur de ce projet si bien et si longuement préparé … tant mérité. Et t’inquiète si Mich fait un peu le difficile, en général cà passe assez vite ! Bravo. Respect. Enjoy … jeepee

  2. Courage à vous 3, atteignez chacun vos objectifs personnels. Je vous embrasse fort. Julie(la cousine de Maxime). PS: bébé Haron vous embrasse aussi

  3. Nous avons découvert votre blog via le blog de Bruno Stroobants notre copain.
    C’est avec beaucoup d’émotion que nous suivons votre parcours.
    Trop belle expérience qui donne du sens à la vie et qui nous fait rêver.
    Bonne continuation!
    France et Laurent MESSIAEN de Braine-de-Château

    1. Coucou,
      Comme le monde est petit…
      Je suivais aussi Bruno pendant ma progression.
      Je suis pas sûr que vous sachiez que j’ai travaillé dans votre maison á Braine-le-Château☺.
      Michel

Répondre à Jean-marie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.